Leçon 10
 

3 Législation sur la protection des plantes

Un grand nombre de plantes sont protégées sur le territoire français pour prévenir la disparition d'espèces végétales menacées. Ce qui signifie qu'est interdit "la destruction, la coupe, la mutilation, l'arrachage, la cueillette ou l'enlèvement, le colportage, l'utilisation, la mise en vente, l'achat de tout ou partie" de ces spécimens.

Pour pouvoir cueillir une de ces plantes, et ceci est parfois nécessaire que ce soit pour un musée, une recherche médicale ou une application médicale, il faut faire une demande officielle au ministère de l'environnement afin de présenter l'autorisation à toute requête d'un agent.

Deux arrêté récapitulent les interdictions et les droits et donnent la liste des plantes protégées :

Arrêté du 20 janvier 1982 intégrant les modifications de l'arrêté du 31 août 1995 avec la liste des espèces protégées au niveau national en France (journal officiel du 17 octobre 1995)

et l'Arrêté du 19 juillet 1988 relatif à la liste des espèces végétales marines protégées (journal officiel du 9 août 1988). La liste complète comprend environ 500 plantes (n'oubliez pas qu'il n'y en a que 2500 en Europe !).

Si l'on compare le nombre d'espèces menacées par rapport au nombre d'espèces total, on obtient le tableau suivant :

Lieux
Nombres d'espèces
Espèces menacées
marais, forêts marécageuses et plans d'eau pauvres
209
123
végétation côtière
90
40
prairies sèches et semi-sèches
437
180
végétation annuelle privilégiant les zones humides
83
33
plan d'eau riches
166
59
prairies humides
228
78
zone préalpines
80
22
végétation alpines
333
96
landes de ligneux nains et nards
148
42
champs de plantes sauvages et autre végétation rudérale
331
80

Ce qu'il faut retenir de ce tableau principalement, c'est que les plantes protégées ne se trouvent pas que dans les Alpes comme on l'entend souvent. Il n'y a pas que l'edelweiss dans la vie !

 

 

 

 

 


Copyright Plantes Sauvages