Leçon 7
 

2 L'évolution des plantes à travers les époques

La vie a commencé à naître dans l'eau sous forme unicellulaire, il y a environ 4 milliards d'années, l'atmosphère n'avait pas d'oxygène (comme quoi, il est faux de penser qu'il ne peut pas y avoir de vie sans oxygène). Puis des algues bleues ont commencé à fournir de l'oxygène par photosynthèse.

Les plantes ont alors pris racine sur la terre ferme et n'ont cessé d'évoluer depuis cette époque.

A l'origine, il n'y avait que des plantes à feuilles fines comme les conifères, puis les feuilles se sont élargies. Enfin les animaux sont arrivés et, à partir de ce moment, chacun a évolué l'un en fonction de l'autre.

Les fleurs sont apparues, puis se sont développées en utilisant au mieux le règne animal qui lui était une aide précieuse.

Le but de cette évolution est simplement l'efficacité: attirer les insectes utiles à la fécondation puis les animaux utiles à la dissémination des graines mais également pouvoir se défendre contre les prédateurs. On constate que les fleurs les plus complexes sont apparues les dernières : exemple les fleurs à symétrie bilatérale, comme les papilionacées, sont les plus récentes.

Les graminées sont les dernières plantes à être apparues sur la terre; leur caractéristiques principale étant que plus elles sont coupées (mangées par les animaux), plus elles sont vigoureuses.

Le plantain a pour originalité de supporter très bien le piétinement.

Il est intéressant de souligner que s'il n'y avait pas d'animaux, il n'y aurait donc jamais eu de fleurs, ni de fruits charnus, ni d'herbes. Il n'y aurait pas non plus d'épines, de poils, d'éléments toxiques et mortels. Les végétaux seraient très différents.

L'apparition de l'homme est encore trop récente pour avoir eu véritablement une conséquence sur les formes des plantes, hormis les plantes greffées et évidemment les trans-géniques. Par contre, elle a déjà complètement changé la répartition des végétaux: en effet, des milieux n'existaient pas avant et concentrent maintenant des flores particulières. C'est le cas des terrains vagues, des ruines, des murs, des bords de routes. Il y a seulement 1000 ans, l'Europe était majoritairement recouverte de forêts presque impénétrables. A la place des forets disparues, les fleurs se sont développées.

 

 

 

 

 


Copyright Plantes Sauvages