Leçon 5
 

4 La classification du monde vivant (deuxième partie)

Nous avons vu précédemment que de manière simplifiée, le monde vivant était divisé ainsi :

REGNE
EMBRANCHEMENT
CLASSE
FAMILLES
règne animal
.../...
règne végétal
Gymnospermes    
Angiospermes Monocotylédones  
  Dicotylédones  

Cette première séparation n'intervient pas dans le nom donné à une plante.

Les classes sont ensuite divisées en familles. Nous avons déjà vu les astéracées (asteraceae), les papilionacées (papilionaceae), les papavéracées (papaveraceae).

Le nom de famille est souvent un dérivé du nom de l'espèce la plus représentative (papaveraceae vient de pavot, asteraceae vient de aster,) ou d'un mot décrivant une caractéristique (papilionaceae vient de papillon, polygonaceae vient de polygone à cause de la forme des graines, labiaceae vient de lèvre à cause de la forme des fleurs).

Dans le règne végétal, le nom des familles se termine toujours par "aceae" (prononcer acé) ce qui donne en général "acées" en français, sauf pour les graminées (graminaceae) et composées (compositae) mais ces familles ont été renommées respectivement en poaceae et asteraceae. On peut noter que pour les animaux, les familles se terminent toutes par "idae" (prononcer idé).

. Exemple : les bovidés (bovidae).

Certaines familles trop importantes sont divisées en sous-familles bien que le nom de la sous-famille n'entre pas dans le nom complet de l'espèce : c'est le cas des papilionaceae. Le nom se termine alors par "oideae" (prononcer oidé) en botanique et par "inae" (prononcer iné) en zoologie.

Parfois, au contraire, certaines familles sont regroupées entre elles; ce niveau supplémentaire est appelé un ordre : nous avons l'ordre des conifères qui comprend entre autre la famille des pinacées (pinaceae).

Les familles sont ensuite divisées en genres. Là aussi le nom donné au genre dérive souvent de l'espèce la plus représentative (papaver vient de pavot) ou d'une description latine (trifolium signifie trois feuilles d'où le nom du trèfle).

Les genres sont enfin divisés en espèces. Le nom de l'espèce est souvent un adjectif définissant la plante dans son genre (Exemple : repens = rampant, vulgaris = commun, officinalis = officinal, rhoeas = rouge, nigrum = noir).

Les espèces sont parfois divisées ensuite en sous-espèces (ou catégories inféodées), en variétés, ou en cultivars pour les plantes cultivées ayant subi des greffes. Il suffit par exemple de penser à la multitudes de pommes ou de roses qui existent. Cela explique pourquoi il y a 450.000 plantes différentes dans le monde et 300.000 espèces.

 

 

 

 

 


Copyright Plantes Sauvages