Leçon 5
 

2 Apprendre à regarder une feuille pour la décrire

L'examen d'une feuille isolée ne permet pas de decrire l'organisation du feuillage. Beaucoup de plantes n'ont pas les mêmes feuilles à la base et tout au long de la tige (pensez simplement à la dimension), mais aussi à la forme générale.

Exemple : la campanule à feuilles rondes.

Au départ il est important de regarder la structure en général.

Y a-t-il des feuilles différentes sur la plante ? Quelles zones pouvez-vous délimiter ?

Les feuilles sont-elles urticantes ou piquantes (noter que vous ne risquez pas grand chose de toucher une plante, même une ortie ou une plante carnivore.

Sont-elles douces, duveteuses, poilues, collantes ?

Les feuilles sont-elles simples ou composées ?

Sont-elles entières, dentées, lobées ?

Les nervures sont-elles très visibles ? d'une couleur particulière ?

Les deux faces des feuilles sont-elles différentes ?

Les feuilles ont-elles des taches ou des dessins ? (exemple : le trèfle a des cheverons blancs ou des points noirs)

Les feuilles sont-elles en rosettes, verticillées, alternes, opposées ? Comment est le pétiole (couleur, forme,...). Sont-elles sessiles ?

Sont-elles embrassantes, engainantes ? S'agit-il d'un monocotylédone ou d'un dicotylédone ?

 

 

 

 

 


Copyright Plantes Sauvages