Leçon 4
 

5 La dénomination des plantes (première partie)

Historiquement, le nom des plantes a été attribué en fonction des propriétés médicinales (le pissenlit est diurétique),de leur forme (le dent de lion, autre nom du pissenlit, a une forme de feuille très découpée),de leurs caractéristiques diverses, avec parfois un certain humour (les ruines de Rome poussent dans les murs, les gants de Notre Dame pour la digitale ont la forme de doigts). Mais tous ces noms folkloriques plus ou moins poétiques dépendent aussi des régions, des pays, des langues et n'ont aucune logique entre eux. Au XVIII siècle, période du développement des sciences, le naturaliste suédois Charles Linné (Carl von Linné) a proposé une classification générale de tous les êtres vivants (animaux et végétaux) . Il a montré qu'il suffisait de 3 noms -la famille, le genre et l'espèce- pour caractériser un sujet dans tout le monde vivant. Le nom de famille est optionnel puisque les noms de genre sont tous uniques. Les noms d'espèce ne le sont pas, puisqu'en général il s'agit d'un adjectif décrivant l'espèce dans le genre. Ces trois noms sont choisis en latin, langue universelle à l'époque. On notera que ce vocabulaire ressemble parfois à du latin de cuisine, mais il a l'avantage de nommer toutes les plantes connues; certaines d'ailleurs, assez rares ne sont répertoriées que par un nom latin.

Linné a basé sa classification principalement d'après les fleurs (nombre de pétales, étamines,...); d'autres chercheurs ont essayé de proposer une classification basée plutôt sur les feuilles. Actuellement, la tendance est d'affiner la classification proposée par Linné en tenant compte de l'évolution des fleurs.

 

 

 

 

 


Copyright Plantes Sauvages