Leçon 2

1 Introduction

L'objet de cette leçon est de vous apprendre à regarder. Il est important de sensibiliser votre attention, d'une part pour admirer les merveilles de la nature, mais aussi pour vous permettre de retrouver une plante dans un livre de botanique (l'usage est de nommer ces livres des flores ). Attention, selon les auteurs les classifications sont différentes, sachez vous y repérer.

Vous connaissez déjà le vocabulaire de la plante et de la fleur, voyons maintenant celui des inflorescences.

 

2 Apprendre à regarder une plante pour la décrire

Cueillez quelques plantes complètes, ou mieux, si vous le pouvez, lisez ce chapitre bien installé dans une prairie fleurie.

Notez ce que vous voyez mais faites attention de ne pas tirer de conclusions trop hâtives. Ce n'est pas parce qu'une fleur est en grand nombre là où vous êtes, qu'elle vit en colonies. Ce n'est pas non plus parce que vous êtes actuellement à 1500 m que c'est une fleur de montagne.

La description d'une plante, d'une fleur, ou des feuilles doivent mettre en oeuvre tous vos sens : l'odorat, le toucher, le visuel. En général pas l'ouie ! encore que... Écoutez quand même la nature autour de vous...! Et méfiez-vous du goût ! Il est fortement déconseillé de goûter des plantes que vous ne connaissez pas, les mortelles sont rares mais les toxiques sont très courantes.

Commencez par noter le contexte. Il est intéressant de se souvenir de l'environnement dans lequel vous avez rencontré la plante et même de l'enregistrer par écrit si vous compter réaliser un herbier.

Pouvez-vous préciser à quelle altitude environ vous êtes ?

Notez aussi la saison (début printemps, fin été...) en faisant attention de relever la date ainsi que l'année et éventuellement les décalages pouvant intervenir suite à un printemps exceptionnellement précoce ou un hiver particulièrement chaud,...

Mettez-vous maintenant devant une plante.

En général celle-ci n'est pas isolée; vit-elle en colonie, est-elle dispersée, ou est elle unique dans une vaste zone ?

Quelle taille a t-elle en moyenne, et au maximum ?

Voyez son aspect général, présente-elle une couleur particulière (blanchâtre, rougeâtre..._) ? Attention, il ne s'agit pas de la couleur de la fleur, mais bien celle de la plante.

Y a t il des poils sur la tige, ou sur l'ensemble de la plante? Ces poils sont-ils disposés d'une manière particulière ?

A-t-elle une odeur agréable, désagréable ? une odeur connue comme le concombre, u le miel, etc. Prenez une feuille et chiffonnez la dans votre main, a-t-elle maintenant une odeur ?

Semble-t-elle attirer certains animaux ? C'est le cas par exemple de l'arbre aux papillons qui en est toujours couvert.

La plante est-elle douce, dure, collante ?

Observez maintenant les racines et voyez si c'est une plante à bulbe, à stolon, à rhizome ? Notez la couleur et éventuellement son odeur. Nous verrons plus en détail ce vocabulaire en leçon 4, mais en attendant, contentez-vous de regarder les racines même si vous ne pouvez pas encore les nommer.

Attention : Si vous arrachez une plante pour en regarder les racines, elle ne repoussera pas. Faites-le donc pour des plantes très communes et contentez vous de croire ce qui est écrit dans les livres, ou mieux, ce qui est dans notre site Internet, pour les autres.

Cueillez une feuille ou une fleur. Y a-t-il un suc qui s'en écoule ? Si oui, de quelle couleur ? La plante est-elle cassante ? La tige est-elle creuse ? A-t-elle une section de forme particulière (ronde, carrée, triangulaire) ?

Après avoir fait la leçon 3, il sera temps de regarder s'il s'agit d'un monocotylédone ou d'un dicotylédone, puis dans ce dernier cas, s'il s'agit d'un gymnosperme ou d'un angiosperme.

 

3 Les différentes inflorescences

On appelle inflorescence, l'ensemble des fleurs disposées au sommet d'une tige ou d'une ramification selon un modèle précis.

Les types d'inflorescence sont très variés :

Type d'inflorescence dans laquelle les pédoncules ont des longueurs telles que les fleurs se trouvent dans un même plan.

Exemple : le poirier.

Type d'inflorescence dans laquelle les pédoncules partent du même point et ont des longueurs telles que les fleurs se trouvent dans un même plan, (c'est en fait un cas particulier de l'inflorescence en corymbe).

Exemple d'ombellifères: la carotte sauvage, la branc-ursine, la ciguë.

 

Type d'inflorescence formé d'un axe portant à différents niveaux des fleurs pédonculées.

C'est le cas de l'acacia, la glycine, le raisin (eh oui, le raisin fait des fleurs !), le muguet.

 

Type d'inflorescence où les fleurs ou épillets (dans le cas des graminées) sont rattachées sans pédoncule à un axe central. Il s'agit d'un cas particulier de l'inflorescence en grappe.

On trouvera notamment les céréales tel que le blé.

 

Beaucoup de plantes présentent des inflorescences complexes : grappe d'ombelles, ombelle d'ombelles (exemple : la carotte sauvage), ou grappe de capitules.

 

4 Les critères de classement les plus courants dans les flores

Certaines flores classent les fleurs simplement par ordre alphabétique. Ce sont des index qui ne servent pas à retrouver le nom d'une fleur inconnue mais à renseigner plus en détail sur une fleur que l'on connaît déjà.

Les flores utilisées pour rechercher une fleur inconnue utilisent des critères assez divers :

 

5 La famille des ombellifères ou apiacées (la carotte sauvage, la ciguë,...)

Ce groupe rassemble toutes les plantes dont les inflorescences sont disposées en ombelle simple ou composées. Les ombellifères constituent une importante famille dont certaines espèces sont comestibles (carotte, cerfeuil, persil, angélique), d'autres toxiques voire mortelles (la ciguë).

On peut ajouter que la plupart de ces fleurs sont blanches et se distinguent entre elles plutôt par les feuilles que par leurs fleurs. L'utilisation d'une loupe peut même parfois être nécessaire.

En France, on rencontre souvent couramment la carotte sauvage (feuilles très découpées) et la branc-ursine ou grande berce (feuilles très grandes, profondément lobées avec des poils qui grattent au toucher). Essayez donc d'en trouver lors de vos prochaines promenades...

Les ombellifères se nomment également depuis quelques années "apiacées" suite à des modifications dans la nomenclature scientifique des plantes.

 

   

 

 

 

 


Copyright Plantes Sauvages