Liste des familles

par nom français
par nom latin

Nom contenant :

Arécacées
(Arecaceae)

Retour à la page précédente

Retour à la liste des familles

Tige : Tige non ramifiée.

Caractéristiques : Arbre ou herbe ?
Ni herbe, ni arbres, les palmiers possèdent toutefois quelques points communs avec les unes et les autres. L'anatomie de ces monocotylédones ligneuses est particulière.

  1. Jeune palme enroulée pendant toute sa croissance comme les brins d'herbe ou les feuilles des bambous.
  2. Manchon foliaire : il protège le bourgeon terminal. C'est le plus souvent le seul bourgeon de la plante.
  3. Inflorescence ou spadice : elle peut rassembler plusieurs milliers de fleurs. Certains palmiers ne fleurissent qu'une seule fois dans leur vie.
  4. Stipe : rappelant le tronc des arbres, il est entouré des bases lignifiées des anciennes feuilles. Son diamètre peut varier légèrement selon les conditions climatiques.
  5. Racines : nombreuses, rarement profondes, fasciculées comme celles du blé.
  6. Couronne : ensemble des feuilles au sommet du stipe.
  7. Feuille ou palme : souvent composée mais parfois entière.
  8. Jeune inflorescence : encore enveloppée dans une membrane protectrice appelée spathe.
  9. Feuilles âgées : elles restent contre le stipe quelques mois ou plusieurs années avant de tomber.
  10. Cicatrices annulaire : c'est le point d'attache de la feuille ancienne une fois le pétiole tombé.

Les différents types
Malgré leur grande ressemblance, tous les palmiers ne poussent pas de la même façon. Reconnaître les cinq principaux types de croissance est une étape importante pour une bonne identification.
Stipe unique
Un seul stipe, vertical ou couché caractérise la majorité des palmiers. Des pousses secondaires s'y développent parfois. Chez quelques espèces, le stipe est invisible car souterrain.
Ex : Trachycarpus fortunei
Stipes multiples
Chez certaines espèces, la base du stipe bourgeonne produisant ainsi de véritables touffes aux tiges serrées ou bien dégagées les unes des autres. Les plus jeunes, à la périphérie des touffes, restent parfois petites ou deviennent aussi hautes que les stipes les plus anciens.
Ex : Rhadis excelsia
Stipe grimpant
Il existe 50 genres de palmiers qui possèdent des espèces grimpantes. Leurs stipes non ramifiés peuvent atteindre 300 m de long. Ils sont souvent garnis d'aiguilles.

Ex : Calamus australis

Stipes ramifié
Les stipes ramifiés sont rares et concernent seulement 7 genres de palmiers. Les ramifications proviennent de la division du bourgeon terminal, ou du développement d'un bourgeon latéral.
Ex : Hyphaene thebaica
Sans stipe
Ces palmiers dits "acaules" possèdent tout de même un stipe très court et généralement souterrain.
Ex : Licuala orbicularis

Liens externes :

Liste des espèces appartenant à cette famille, décrites sur ce site et que l'on peut trouver en Europe occidentale :

Genre Espèce Nom français
Chamaerops humilis Palmier nain
Asterogyne guianensis Asterogyne guianensis
Astrocaryum minus Astrocaryum minus
Syagrus amara Syagrus amara
Acrocomia aculeata Acrocomia aculeata
Bactris nancibaensis Bactris nancibaensis
Elaeis oleifera Palmier à huile américain
Geonoma pinnatifrons
undata
Geonoma pinnatifrons
Geonoma undata

 

 

Blog des Arecaceae

Ce blog n'est accessible qu'au utilisateurs identifiés avec un compte et ne doit être utilisé que pour proposer des ajouts ou des corrections correspondants à la famille décrite sur cette page.
Toutes vos remarques sont les bienvenues pour améliorer cette page...

Il n'y a encore eu aucun message posté dans ce forum...

 

Retour à la page précédente

Retour à la liste des familles

 

 

 

 


Copyright Plantes Sauvages