Liste des espèces

par nom français
par nom latin

Nom contenant :

Aconit napel
(Aconitum napellus)
(Renonculacées)

Retour à la page précédente

Retour à la liste des espèces

Synonyme(s) ou ancien(s) nom(s) français : Capuchon des moines, Casque de Jupiter, Herbe de Saint Jean.

Origine du nom latin :
   Aconitum : Du port d'Acone en Asie Mineure, dans les parages duquel il poussait spontanément et abondamment. D'autres le feraient dériver du mot grec "acône", signifiant "rocher",voulant indiquer ainsi que la plante aime les lieux caillouteux. Dans un cas, comme dans l'autre, cela veut dire que la plante était déjà connue des Grecs.


   napellus : Le mot napellus du latin napus, navet évoque la forme des racines tuberculées.

Protection : espèce strictement protégée en régions Centre-Val de Loire, Champagne-Ardenne, Haute-Normandie et Poitou-Charentes.

Altitude : de 1000 à 3000 m.

Taille : de 50 cm à 1,50 m de haut.

Cycle de vie : herbacée vivace.

Répartition : France : rare. Jura, Alpes, Pyrénées. Manque dans l'ouest et le midi méditerranéen.

Toxicité : mortelle. C'est un des poisons les plus puissants de la flore européenne, mortel, à des doses variant entre 1 et 4 mg.

Habitat : prairies et pâturages humides, bois et forêts humides, bords des cours d'eau. sols calcaires, légers, riches en humus et bien humide.

Fleur : fleurs regroupées en épi terminal, elles sont en forme de casque plus large que haut, bleu, d'une longueur de 10 à 25 mm, velu à l'intérieur. Les deux pétales transformés en nectaires sont fortement renflés.

Floraison : de juin à août.

Feuille : feuilles composées palmées, alternes vert foncé au-dessus et vert-clair au-dessous. Les 5 à 7 folioles sont elles-mêmes découpées.

Tige : tige dressée.

Commentaire : il existe des formes diverses.
Feuilles plus découpées que celles des variétés cultivées.
La sous-espèce de Corse (également considérée comme une espèce à part) est protégée.
la toxicité de cette plante était connue dès l'Antiquité : on avait l'habitude d'enduire la pointe des armes avec ses fleurs pour les rendre plus meurtrières.

Propriétés médicinales : les racines séchées contiennent des substances anesthésiques.

Utilisation autre : on cultive, de nos jours, des variétés horticoles de cette plante pour la beauté de leurs fleurs. Les variétés ainsi obtenues perdent un peu de leur toxicité originelle.

 

Liens externes :

Photos :

81 81 81
81 81 81

 

 

Blog des Aconitum napellus

Ce blog n'est accessible qu'au utilisateurs identifiés avec un compte et ne doit être utilisé que pour proposer des ajouts ou des corrections correspondants à l'espèce décrite sur cette page.
Toutes vos remarques sont les bienvenues pour améliorer cette page...

Il n'y a encore eu aucun message posté dans ce forum...

 

Retour à la page précédente

Retour à la liste des espèces

 

 

 

 


Copyright Plantes Sauvages